Avant tout j’espère que vous vous portez au mieux, vous et vos proches, et que vous vivez le confinement du mieux qu’il vous est possible.

Pour beaucoup d’entre nous ce temps étrange, en suspens, nous pousse à revenir à notre intérieur dans tous les sens du terme : pas seulement celui de notre maison, mais celui de notre personne. Bonne opportunité pour se reposer les bonnes questions, s’interroger sur nos priorités, sur les « grands pourquoi » de notre vie.

Suite à mon webinaire du lundi 30 mars, nombre d’entre vous ont osé poser ces questions en direct à mes ambassadeurs ou à moi à travers des questionnaires et des conversations, et je les en félicite. Sachez que cette possibilité est toujours là pour vous (voir ci-dessous).

Une chose est claire dans toute la confusion que nous traversons : cette crise aide certaines personnes à changer de niveau dans leur vie. Passer un cap, vouloir en finir avec des réalités qui ne sont plus les bonnes pour elles … comme si nous reprenions collectivement conscience de la valeur infinie, du caractère précieux de notre vie et que nous voulions en faire quelque chose qui « vaut le coup »!

Souvenir … une ancienne amie, professeur de TaÏ Chi me disait que la vie était comme un rêve dont on pouvait choisir le cours; voulez – vous vous réveiller? Reprendre les rênes et récupérer toute votre puissance de création de votre existence ?

Qui ne dirait pas oui… sauf que voilà. Il y a un hic. C’est justement cette puissance qui souvent nous fait peur. La capacité à passer à un autre niveau de satisfaction, de bonheur, de réalisation implique de mobiliser une autre énergie en nous. Plus grande, plus rayonnante plus visible. Avec un risque : celui de déplaire, de ne plus être comme avant, de ne plus savoir où l’on va vraiment…

La personne que nous serons dans ce nouveau « rêve » ne sera plus la même que celle qui existe dans notre quotidien d’aujourd’hui. La « zone de confort » a des limites bien définies… or en ce moment, le miracle de cette crise improbable, est que nous sommes tous hors de notre zone de confort, obligés d’être dérangés dans tous nos plans, nos projets, nos certitudes du lendemain.

Le moment idéal pour récupérer tout notre pouvoir de création !!
Lorsque nous prenons la décision de changer, il se passe un phénomène inévitable : la résistance au changement se montre quasi immédiatement! Je le vois dans les conversations dans lesquelles je « creuse » un peu le sujet… de prime abord motivé et clairement décidé à en finir avec ses problèmes, le candidat hésite et recule quand la véritable solution pour passer au niveau supérieur est devant lui… « finalement, je vais réfléchir, attendre, voir plus tard »… Miss Procrastination jubile, elle a gardé le contrôle!

Les raisons qui font que nous hésitons à embrasser toute notre puissance sont avant tout :

  • sociales : ce n’est pas une évidence d’oser être plus dans une société où la réussite est mal vue, où la jalousie rend inconfortable tout dépassement au dessus de la moyenne,
  • éducationnelles : notre confiance nous a été limitée par les croyances familiales et scolaires qui ont amoindri notre estime de nous, notre foi en notre droit au succès
  • émotionnelles : résultat des deux autres, l’émotion majeure qui ressort est la peur, pas celle de rater, celle de réussir !!!

La peur de ce qui pourrait se passer, de tout ce que nous imaginons craintivement (peurs liées aux relations, au financier…) si nous vivons vraiment nos véritables aspirations est tellement forte que j’ai décidé d’aider ceux qui sont aux prises avec elle lorsqu’ils souhaitent s’engager dans une transformation. Il devenait de plus en plus indispensable de soutenir les candidats au changement à dépasser leurs blocages: ces peurs inconscientes les empêchent de se lancer pleinement et avec entrain sur le chemin de leur rêve.

Pour les soutenir, j’ai ajouté un module à mon programme « Accélération de croissance »: l’ambassadeur LAFE Jean Christophe Charrier, coach spécialisé en gestion émotionnelle propose une opération « coup de poing » pour faire voler en éclat les obstacles intérieurs à notre affirmation dans le monde, une nouveauté incluse dans le cursus global de coaching.

Une étape qui semblait de plus en plus indispensable pour tous ceux dont l’histoire ressemblent à celle – ci :

ils attendent depuis parfois des années sur le quai de la Gare de Routine City,

le billet acheté pour la destination « mon rêve » dans la main et…

ils font demi-tour et se sauvent en courant quand le train arrive enfin !

Au bientôt avec plaisir,
Laurence

PS : le programme « Accélération de Croissance » est un cursus de coaching privé, intensif et personnalisé avec Laurence Arpi sur 4 à 6 semaines en savoir +

porta. justo dictum venenatis mi, Sed